IMG_6596

Un hommage à partager : ma famille, une fierté

Lors de l’activité de financement annuel de la Maison Aube-Lumière, le 21 avril 2016, plusieurs personnes ont été surprises d’apprendre que je faisais partie de la grande famille FABI.

La famille FABI avait accepté la présidence d’honneur de cet événement. Elle m’a demandé de présenter un discours/hommage pour présenter la famille. Je vous partage le discours que j’ai préparé et présenté aux participants de la soirée.
IMG_6596

Bonsoir,

Le protocole classique suggère que l’on souligne en premier lieu la présence de gens importants. Ce soir, je débuterai donc mon discours en vous présentant deux personnes extrêmement importantes dans mon cœur. Ainsi, je tiens d’abord à saluer et à souligner la présence de ma grand-mère, Jacqueline Fabi (90 ans) et de ma mère Suzanne Fabi.

Mme Élisabeth Brière, Présidente du conseil d’administration de la Maison Aube-Lumière

Mme Colette Bernier, représentante du député fédéral de Sherbrooke, M. Pierre-Luc Dusseault

M. Robert Pouliot, maire suppléant de Sherbrooke

Mes collègues du Conseil municipal

Tous les autres membres de la famille Fabi, ici présents, ce soir

C’est un honneur pour moi de représenter ce soir la belle et grande famille Fabi qui a accepté la présidence d’honneur du souper L’Envol vers l’Italie. Quelle belle idée de nommer une famille toute entière comme présidence d’honneur. On sait que pour les italiens, la famille est très importante…

Et, le clan familial est tout aussi important lorsque l’on accompagne les gens qui se trouvent en fin de vie.

Je mettrais ma main au feu que tous les Sherbrookois d’origine connaissent au moins un membre de la famille Fabi! Pour comprendre le dynamisme, la passion et l’entregent qui caractérisent la famille Fabi, il faut remonter aux sources familiales en Italie au début du siècle.

Laissez-moi vous raconter un peu…

Originaire de la petite ville d’Antrodoco situé en plein cœur de l’Italie, Antonio Fabi arrive au Québec en 1906 où sa fiancée Adolarata Marietta Gentile le rejoint deux ans plus tard. Antonio et Adolarata se marient à Montréal et élèvent une famille de dix enfants composée d’une seule fille, tante Adelina, et de neuf garçons, Angelo, Fernand, Samuel, Johnny, Georges, Robert, François, Mario (mon grand-père) et Carlo.

Après avoir travaillé dans les mines en Ontario et pour la Montreal Tramways, Antonio s’installe avec sa famille à Stoke.

Il a tout d’abord été employé à la Ville de Sherbrooke et en 1927, il fonde à Sherbrooke une entreprise de construction de chemins qui prendra le nom de Fabi&Fils en 1932. Leur travail acharné permet à l’entreprise Fabi&Fils de devenir une des plus importantes entreprises en construction de la région des Cantons-de-l’Est. Plusieurs routes et ponts ici en région, mais au Québec et aux Etats-Unis. Mon grand-père était fier de ses réalisations. Ce n’est donc pas d’hier que j’entends parler de route et d’alsphate…

Après le décès d’Antonio en 1942, son épouse Adolorata, huit de ses fils et l’un de ses neveux prennent alors en main l’avenir de l’entreprise… l’ascension de l’entreprise se poursuit!

La famille Fabi est donc une famille d’entrepreneurs, de bâtisseurs.

Les Fabi ont construit des routes et des ponts qui ont permis à Sherbrooke de se développer.

Je me plais à utiliser cette image des ponts pour parler de la famille Fabi. Ce n’est pas juste des ponts en béton que la famille Fabi a construit pour Sherbrooke… ce sont aussi des ponts entre les gens, entre les générations. Les nombreuses implications dans la communauté sherbrookoise et estrienne en témoignent.

Permettez-moi de vous partager un petit souvenir très personnel… Je me souviens encore quand j’étais jeune à quel point j’aimais aller souper les dimanche soir chez mes grand-parents Fabi. Ma grand-mère était la spécialiste de la soupe, elle était une super cuisinière MAIS mon grand-père était un GRAND chef. Un homme qui faisait la cuisine. Juste pour cela, il était déjà exceptionnel dans mon cœur. Tout ce qu’il préparait était tellement gouteux, tellement bon… ces sauces à spaghetti étaient uniques. Des sauces aux milles et une saveur et plus particulièrement sa sauce aux homards qui s’est transmise de génération en génération et qui fait partie de la tradition annuelle pour mon anniversaire.

Les Fabi, c’est une famille italienne typique : un clan tissé serré qui tient notamment une rencontre familiale aux deux ans. C’est aussi une famille qui a tissé des liens étroits avec la communauté qu’il l’a accueilli au début du 20e siècle.

Aujourd’hui la relation FABI/Sherbrooke, c’est le nom de deux rues, d’un parc, d’une école, d’un édifice, dans les murales… et propriétaires de nombreuses entreprises/commerces sherbrookois.

Aujourd’hui, la famille Fabi comprend 240 personnes sur cinq générations qui sont tous autant de passionnés! À titre de porte-parole de la famille Fabi, je tiens à souligner l’excellent travail qui est fait à La Maison Aube-Lumière et à remercier tous les gens qui sont impliqués de près ou loin dans cette cause! Mme Brière, la présidente de La Maison, l’a si bien dit tantôt. Par votre présence avec nous ce soir, vous contribuez à incarner réellement le slogan de La Maison – Aimer.Vivre. Les Estriens et les Sherbrookois aiment La Maison Aube-Lumière et ce soir, nous vivrons une agréable soirée festive et gourmande! A l’image de ma famille dont je suis vraiment fière de faire partie!

 

FullSizeRender (3)