Revue de presse : budget huit clos

Dans mon livre à moi, il serait la moindre des choses que les Sherbrookois aient accès aux discussions concernant le budget de leur ville! C’est pourquoi j’ai défendu, aux côtés de certains de mes collègues, qu’il serait pertinent que le public soit plus au courant et impliqué dans le processus.

budget

« Nous comprenons qu’il y a des données sensibles, alors peut-être serait-il possible de lever en partie le huis clos. Ce serait une occasion d’éduquer les gens sur les décisions que nous devons prendre », a affirmé d’emblée Mme Godbout.La Tribune, 7 novembre 2016

Consultez l’article complet du journaliste Jonathan Custeau

budget2

C’est la conseillère Annie Godbout qui a proposé de permettre aux citoyens d’assister aux séances sur le budget qui auront lieu les 26 et 27 novembre. Selon la conseillère, ce serait une belle façon d’éduquer les citoyens sur le degré de difficulté que commande un tel exercice. «Ce serait pertinent étant donné que nous sommes dans une année électorale», a laissé entendre Mme Godbout.Le Sherbrooke Express, 8 novembre 2016

Consultez l’article complet du journaliste Christian Caron