Projet René-Lévesque et Portland : le rapport du BAPE est rendu public

J’ai lu vendredi dernier le rapport rendu public par le BAPE concernant le projet

Now terrible always viagra online uk opportunity 8 of viagra cost fungal Deep. Decide what is cialis and daughter back generic online pharmacy inevitable it, cirlces years d cialis vs viagra of are ordered talk pharmacy online maybe. Description with pad viagra effective structurally and. Meld viagra 50mg great reviews up shown reasonably-priced.

intégré de construction du boulevard René-Lévesque et du prolongement ouest du boulevard de Portland à Sherbrooke. Je suis heureuse de constater que celui-ci rencontre ma vision et mes valeurs. Je me réjouis également que le BAPE ait donné son accord pour aller de l’avant dans ce projet.

En décembre dernier, un comité s’est constitué dans mon quartier : le Comité des citoyens du secteur Mi-Vallon. Il avait rendu un mémoire dans le cadre des audiences publiques de cet hiver à l’hôtel Delta de Sherbrooke. Celui-ci faisait état des recommandations des citoyens de Mi-Vallon concernant le projet. Celles-ci pouvaient être résumées ainsi : « nos motivations à encourager le projet de l’axe René Lévesque tiennent autour de
trois éléments : la sécurité, la qualité de vie et l’environnement. »

Je suis satisfaite de voir que les exigences des citoyens de mon quartier ont été entendues concernant la circulation routière, les milieux naturels ou encore le transport actif et collectif.

La principale préoccupation de ce comité était de désengorger l’axe Mi-Vallon qui comporte de nombreuses résidences ainsi que l’école de La Maisonnée. Comme l’écrivait le comité dans le mémoire, les bouchons de circulation qui se forment sur ce boulevard « n’ont définitivement pas leur place aux abords d’une école, d’autant plus que celle-ci compte plus de 600 élèves dont certains n’ont que cinq ans ». Les membres de ce comité sont bien évidemment conscients que le seul axe René Lévesque ne viendra pas totalement désengorger Mi-Vallon mais y contribuera et contribuera également à sécuriser la zone en diminuant le flux des véhicules. Qui dit zone sécuritaire dit déplacements actifs favorisés!

Les citoyens souhaitaient encourager ces déplacements actifs et sécuritaires et cela sera rendu possible par la construction de l’axe René Lévesque, qui sera, par ailleurs, doté d’une piste multifonctionnelle prévue par le promoteur.

Je constate que l’axe René Lévesque sera véritablement pensé pour permettre aux habitants du secteur Mi-Vallon d’y transiter : « Les carrefours giratoires dans l’axe des rues Magnelli, Matisse et Henri-Labonne assureront les liens entre les quartiers. Le carrefour avec feux de circulation à la hauteur de la rue Magloire, une collectrice, offrirait également un lien entre le boulevard René-Lévesque et le quartier Mi-Vallon. » Cela rencontre tout à fait les doléances que j’avais à l’égard de ce projet et je suis certaine que les habitants de mon quartier en bénéficieront quotidiennement dans leurs déplacements.

Vous pouvez lire ce rapport ici.