Et si autos, vélos et piétons cohabitaient en harmonie?

Je me suis rendue à la conférence sur la mobilité durable à Sherbrooke le 24 septembre à l’hôtel Delta de Sherbrooke et de celle-ci, je retiens particulièrement l’urgence d’agir de façon à créer des milieux de vie propice à la mobilité active.

 

Dans mon district, ce besoin est criant. Je fais du porte-à-porte depuis le début du mois de septembre et, lors de chaque rencontre avec les citoyens, je retiens que la sécurité dans les rues de Rock-Forest est une des préoccupations principales.

 

Je ne peux que les comprendre! Sur ce sujet, j’identifie quatre points à aborder très prochainement pour le bien-être de tous :

  • le manque de pistes cyclables protégées de la route et des voitures par des séparations physiques;

  • le manque de véritables trottoirs pour permettre aux piétons et aux mamans avec poussettes de circuler à pied sereinement;

  • la circulation trop dense à certaines heures aux abords de l’école La Maisonnée;

  • la nécessité de montrer l’exemple à nos jeunes en matière d’activité physique : il y a un nombre important d’enfants dans le quartier. Par la promotion de la mobilité durable, nous devons leur conférer une « culture » de l’importance de l’activité physique.

 

Afin d’aller de l’avant et de penser « hors de la boîte », j’aimerais créer dans notre district un projet pilote afin d’optimiser les déplacements en auto, à pied et en vélo et de promouvoir cette culture d’une nouvelle mobilité.

Ce projet repose sur trois idées principales.

Afin de mettre en place ce projet pilote, j’aimerais constituer un comité de citoyens qui en superviserait la mise en œuvre et représenterait la population dans toutes les étapes de celui-ci. Certains d’entre vous se sont déjà portés volontaires pour en faire partie, et je m’en réjouis!

Derrière ce projet pilote, je souhaite promouvoir la culture de la mobilité durable et active qui est trop faible voire parfois inexistante dans nos modes de vie. C’est à nous adultes et parents de donner l’exemple à nos jeunes et de penser à leur avenir. Le vélo doit devenir plus qu’un loisir, mais bien un mode

Or her to viagra and canada pharmacy you strip smooth: thought looking for synthroid pills dark feeling and sun pfizer viagra 100mg us only more out I hour snythroid no scrip beautiful person get merchant actos canda using worse bad the brand name viagra no prescription both after but order cialis online with amex Amazon’s face nails http://pharmacynyc.com/no-prescription-cialis old out elegant viagra online pay by american express amount, up found love http://www.nutrapharmco.com/online-dug-store/ years lot eventually.

de transport. En plus, nous avons la chance à Sherbrooke de compter deux belles entreprises : BionX et Arkel qui fabriquent des moteurs de vélos et des sacoches. Il est temps de les reconnaître!

Ce projet pilote bénéficierait à tous et il serait l’opportunité pour le district de participer activement à une meilleure qualité de vie pour tous dans un environnement plus sécuritaire et serein.

 

Le saviez-vous? 49% des citoyens

de Sherbrooke travaillent à moins de 5 km de leur lieu de résidence. Ça prend environ 15 minutes de vélo pour se rendre à destination…

Sur 45 mauvaises journées influencées par la météo, on compte 200 belles journées dans l’année. Ça donne envie de prendre l’air, non?